Comment faire un roux blanc ?

Liste des cours de cuisine

Le roux, voilà une préparation dont bien des gourmets raffolent. Il constitue, entre autres, la base des sauces béchamel, Mornay et velouté. Vous l’aurez donc compris, le roux est un véritable incontournable en cuisine. Pour le réaliser, vous aurez besoin principalement de beurre et de farine. Quant à la cuisson, c’est selon votre goût. Le roux blanc prend généralement 5 min à cuire.

Avoir du bon beurre sous la main

Ingrédient principal de bien des recettes, le beurre est un produit à choisir avec soin. Saviez-vous que c’est un excellent fixateur et exhausteur d’arômes ? Cuit, le beurre peut dégager un délicat arôme de noisettes torréfiées ou encore de caramel, un vrai plaisir pour les papilles et l’odorat. De ce fait, comment faire un roux blanc sans avoir recours à ce délice ?

De plus, le beurre apporte de l’onctuosité et du fondant aux sauces qu’il constitue. En effet, ce produit a une grande capacité pour lier et monter les sauces. Grâce à lui, vous pouvez vous attendre à réussir une béchamel douce et exquise. Que demander plus pour impressionner vos convives ou vos amis ?

Pour encore plus d’effet, sachez qu’il est possible de faire son beurre soi-même. Il suffit d’avoir du lait ou de la crème fraîche sous la main. Pour savoir comment faire son beurre maison, vous êtes invité à suivre ce petit guide de préparation. Bien que vous aurez besoin de peu de matériel, sachez que la réalisation de cette recette nécessite de la patience et un peu d’huile de coude.

La première étape consiste à séparer la crème du petit-lait. Pour ce faire, vous pouvez soit recourir à l’écrémage à froid, soit l’écrémage à chaud. Dans le premier cas, il faudra attendre que les deux parties se séparent spontanément après un repos. Pensez simplement à mettre la boisson dans un récipient fermé. Généralement, le processus d’écrémage prend quelques heures à toute une nuit.

Ceux qui s’impatientent facilement se demanderont sûrement comment faire du beurre pommade sans recourir à ce long procédé. C’est simple, il faut faire un écrémage à chaud. Dans ce cas, il faut faire bouillir le lait. Puis, il est nécessaire de refroidir le tout quelques minutes afin de laisser le temps à la crème de remonter à la surface. Quel que soit votre choix d’écrémage, il vous suffit de recueillir la matière grasse avec une cuillère à la fin.

Vient ensuite l’étape de la maturation. C’est le procédé qui permet de donner au beurre tout son arôme. Un bon beurre a un délicat arôme de noisette fraîchement coupé. Vous vous douterez bien pourtant que même dans la cuisine pour les nuls, le beurre classique n’en contient pas. En réalité, cet arôme provient du levain ensemencé dans la crème. Celui-ci est porté à maturation dans un endroit frais, loin des variations de température. Le processus peut durer jusqu’à 36 h.

Après la maturation, il est nécessaire de procéder au barattage du beurre. C’est grâce à cette étape que l’on extrait toute la matière grasse de la crème. Pour ce faire, il est nécessaire de la battre à l’aide d’un fouet, d’un robot mélangeur ou encore d’une baratte. Le principe est simple, grâce à l’agitation, les molécules grasses sont isolées du petit lait. Celles-ci se présentent sous forme de matière grasse granuleuse et jaunâtre.

Comment faire son beurre maison si l’on saute l’étape du lavage ? Comme son nom l’indique, ce procédé consiste à « laver » le beurre fraîchement baratté. On passe le tout sous l’eau claire afin de se débarrasser du petit lait définitivement. En effet, cette étape est primordiale, car si le liquide reste, le beurre risque de rancir rapidement. Cette étape est donc garante de la longévité du produit.

Après le barattage, le beurre est granuleux et non homogène. Il faut donc le travailler pour le rendre plus lisse. Durant l’étape du malaxage, on pétrit le beurre de manière à obtenir une pâte régulière. Puis, on le place dans un moule. Il faut éventuellement mettre le tout au réfrigérateur pour permettre au beurre de se solidifier complètement. Ainsi, le produit pourra être conservé 3 à 4 jours.

Comment faire un roux blanc si l’on ne choisit pas correctement ses ingrédients ? En effet, tous les beurres ne se valent pas. L’idéal pour cette recette serait d’opter pour du beurre manié fait maison. Sinon, le beurre plaquette entier conviendra aussi parfaitement. Utilisé pour la préparation chaude, ce genre de beurre permet de bien lier les sauces.

Opter pour une alternative au beurre classique

Bien qu’intéressant, le beurre n’est pas indispensable quand il s’agit de préparer un roux blanc. Vous pouvez parfaitement avoir recours à de l’huile végétale. L’huile d’olive convient particulièrement bien à ce genre de préparation. C’est une alternative qui plaira certainement aux amateurs de cuisine végan. Sachez que les beurres issus de fruits sont également de bonnes idées.

Choisir sa farine

Outre le beurre, la farine est un ingrédient clé de la préparation de sauce. Comment faire un roux blanc sans utiliser cet ingrédient ? C’est grâce à ce dernier que l’on peut obtenir une sauce épaisse et onctueuse. Pas besoin d’être un expert pour le choisir. N’importe quel type conviendra parfaitement.

En effet, vous n’êtes pas obligé d’utiliser la farine de blé pour préparer cette recette. Il est tout à fait possible de se tourner vers les farines sans gluten. D’ailleurs, la farine de riz est excellente pour préparer un roux blanc. En plus d’être légère, elle a un goût neutre. Ce qui est très appréciable quand il s’agit de faire des sauces. L’amidon de maïs est également un choix judicieux pour épaissir les sauces.

Faire la préparation

Une fois que vous aurez tous les ingrédients nécessaires sous la main, il ne vous restera plus qu’à déterminer comment faire un roux blanc. En effet, il existe plusieurs moyens de réaliser la préparation. Quoi qu’il en soit, il est toujours préconisé de tamiser la farine au préalable. Autrement, votre roux présentera des grumeaux ou d’autres résidus.

La première méthode consiste à faire fondre le beurre et d’ajouter petit à petit la farine. C’est une technique qui vous permettra de faire un roux lisse et homogène. Une fois votre farine tamisée, faites fondre les morceaux de beurre sur un feu doux. Dès que ceux-ci commencent à crépiter, versez la farine d’un seul coup. N’oubliez pas de fouetter le tout énergiquement pour bien mélanger. Pensez également à remuer de temps à autre jusqu’à la cuisson.

Comment faire un roux blanc si l’on ne veut pas verser la farine d’un seul coup ? Il suffit de le faire petit à petit tout en remuant la préparation. Grâce à cette technique, votre roux sera parfaitement homogène. Quoi qu’il en soit, gardez en tête que la cuisson du roux blanc ne doit pas dépasser les 5 minutes. Autrement, vous aurez un roux blond ou encore brun.

Pour terminer votre préparation, pensez à la faire refroidir ou tiédir. Vous pourrez par la suite vous en servir pour lier des sauces. À titre d’information, les sauces issues de cette recette conviendront parfaitement aux fruits de mer, aux légumes, aux viandes, et même à des pâtisseries. Donc, la prochaine fois que vous aurez des convives, pensez à faire un roux blanc.