Comment fabriquer un cornet à décor ?

Liste des cours de cuisine

La présentation visuelle d’un plat est d’une importance capitale en cuisine. En posant des aliments dans une assiette, le but recherché est de tenter tous les sens, mais pas seulement le palais. Une nourriture visuellement appétissante pousse le corps à produire des substances qui aident à l’absorption des nutriments. D’une manière générale, les contrastes de couleurs et de textures ainsi que la décoration augmentent l’attrait visuel. Et nous allons voir plus précisément la fabrication d’un cornet à décor !

Voici comment fabriquer un cornet à décor

Le cornet à décor est une pièce essentielle lors de la décoration d’un gâteau. C’est lui qui apporte la touche finale et l’esthétique à la préparation. La cuisine pour les nuls, quand on a compris la technique, ce n’est pas dur d’y arriver du premier coup pour fabriquer un cornet à décor !

Première étape : découper un triangle rectangle dans du papier sulfurisé.

Deuxième étape : plier le triangle en deux pour bien marquer le milieu.

Troisième étape : ramener la pointe du haut sur l’angle droit du triangle jusqu’à ce que la pointe du cornet se forme à l’opposé de cet angle droit.

Quatrième étape : resserrer en tirant sur les deux pointes puis enrouler le cornet jusqu’à la pointe de droite.

Dernière étape : fermer le cornet en repliant les morceaux de papier à l’intérieur. L’un après l’autre pour fixer définitivement la forme désirée.

Le cornet est enfin prêt à recevoir la chantilly, la crème au beurre, le fondant à décor ou la glace royale. On le ferme en repliant le haut. Pour fabriquer un cornet à décor, on coupe au ciseau le bout du cornet pour obtenir une petite ouverture. Au moyen d’une légère pression exercée avec le doigt, on peut réaliser des écritures et des décors de tout genre sur les gâteaux.

Comment obtenir des touches appétissantes sur des plats ?

En règle générale, on décore les plats avec un aliment comestible. Pour faire ressortir la saveur d’un plat salé comme sucré, l’emploi de garniture est de mise. Et comme certaines garnitures peuvent alterner le goût des plats, il faut les choisir avec minutie.

Sur les plats sucrés

Gâteau, cupcake, muffin, crêpe… Toutes les pâtisseries peuvent être personnalisées avec des décors créatifs tels que les perles, les mini-billes, les copeaux ou sphères de chocolat, les paillettes, la pâte à sucre, les colorants alimentaires, etc. La forme de ces délices sucrés peut être personnalisée en fonction de l’occasion : anniversaire, baptême ou fiançailles. Et les ingrédients peuvent s’inspirer de la thématique de la fête comme des fruits exotiques pour rappeler la première rencontre à la mer.

Pour la décoration d’un entremets, on peut utiliser de la crème au beurre ou de la crème chantilly à tous les parfums et réaliser des motifs comme des petites fleurs, des étoiles avec la poche à douille. Il existe un grand nombre de douilles différentes qui ont chacune leurs spécificités.

Les différentes poches à douille et leur utilité

La poche à douille est utilisée pour la décoration de certaines pièces de pâtisserie. Elle est de forme triangulaire et dispose de deux ouvertures : l’une pour le remplissage et l’autre pour la place de la douille.

Pour quelle poche opter ?

La poche à douille en tissu

Ce type de poche est en coton ou enduite. Il est très simple à utiliser, car il est souple et résiste aux étirements. Par contre, après chaque utilisation, il est obligatoire de le laver avec de l’eau très chaude et un produit vaisselle. Une fois lavée, la poche à douille en tissu doit être essorée et bien séchée. C’est d’ailleurs l’inconvénient majeur si on souhaite l’utiliser tout de suite.

Il faut également veiller à prendre le format de douilles adapté, car toutes les tailles ne peuvent pas toutes être compatibles. La poche à douille en tissu est une alternative avantageuse en termes économique. Elle est commercialisée en coffret avec une ou plusieurs douilles.

La poche à douille jetable

C’est une poche à douille dont l’usage est unique comme son nom l’indique. Elle sert à nous faire gagner du temps. Effectivement, elle n’a pas besoin d’être lavée après son utilisation. Le remplissage est plus facile, car ce modèle de poche n’est pas ouvert. Cet accessoire peut s’adapter à tous types de douilles. Hygiénique, il éloigne voire évite les proliférations des diverses bactéries.

La poche à douille en silicone

La poche à douille en silicone se reconnaît grâce à son extérieur rugueux pour une bonne prise en main et son intérieur lisse qui facilite l’écoulement facile des garnitures. La silicone est un matériau en vogue dans la pâtisserie. Elle est également prisée pour sa résistance et son côté hygiénique, qui ne conserve ni goût ni odeur.

Cette poche à douille est la plus chère dans sa catégorie. Cependant, elle a une excellente durée de vie et ne requiert pas d’entretien particulier.

Quelles douilles choisir ?

Il existe de nombreux types de douilles sur le marché. Il est souvent difficile notamment pour le néophyte en pâtisserie de s’y retrouver. Voici quelques douilles parmi les plus utilisées qui seront à garder au placard !

  • Les douilles unies, lisses ou rondes pour écrire des textes comme un prénom ou une citation parfaitement esthétique. Elles ont un embout comme un trou rond. Elles peuvent également être utiles pour réaliser des points, des lignes, des pois, de la dentelle et des vagues. Par ailleurs, ce type de douille peut parfaire la coque des macarons.
  • Les douilles à fleur possèdent différentes variantes d’embout qui permettent de réaliser différentes variétés de fleurs. Elles se reconnaissent par leurs dents repliées vers le centre. Il y a deux façons de procéder : soit on presse simplement la poche à douille, soit on la presse en tournant pour un effet tourbillon.
  • Les douilles bûches pour un tressage et un glaçage rapide. Elles sont composées d’un côté denté et d’un côté lisse. Elles peuvent sublimer les bûches de Noël avec leur effet bois.
  • Les douilles ondulées possèdent un embout en forme de U, en forme de crochet ou encore en forme de cierge magique. Elles interviennent pour réaliser des bordures cannelées, des bordures simples ou en forme de coquillages. Elles sont idéales pour faire des effets spéciaux qu’on retrouve sur le fameux gâteau appelé ruffle cake.
  • Les douilles à garnir servent à pocher efficacement et rapidement les choux et à garnir les éclairs, les religieuses ainsi que les beignets.
  • Les douilles multi-ouvertures disposent de plusieurs ouvertures. Pour réaliser de jolies rangées de perles, de ficelles, de lignes ou des étoiles, elles sont irremplaçables.
  • Les douilles pétales sont parfaites pour réaliser des fleurs de toutes sortes comme les roses, les tulipes, etc. Elles peuvent également ressortir des festons, des volants et des rubans.
  • Les douilles feuilles ont une ouverture en forme de V. Elles servent à faire des feuilles réalistes avec des plis et des bordures.
  • Les douilles étoiles ouvertes ont des embouts dentés. Pour réussir les étoiles, les fleurs, les zigzags, les coquillages et les bordures étoilées sur les gâteaux, son utilisation est de mise. Elles sont indispensables pour fabriquer des meringues.
  • Les douilles étoiles fermées possèdent également des dents, mais ces dernières sont arrondies. Ces douilles permettent de réaliser des étoiles, des coquillages rainurés ou encore des fleurs de lis.

À défaut de cornet à décor, on peut en fabriquer un à la maison tant qu’on a le matériel requis à portée de main : papier sulfurisé et paire de ciseaux.