La Cuisine Portugaise

L’ensemble des cuisines du monde

Au sommaire aujourd’hui : la cuisine Portugaise, de la nourriture Ă  volontĂ© ! Cette derniĂšre offre une surprenante variĂ©tĂ© de saveurs et est grandement influencĂ©e par l’OcĂ©an Atlantique (fruits de mer) et par la MĂ©diterranĂ©e (huile d’olive, agrumes, vin, pain) ainsi que les Ă©pices (cannelle, poudre de curry, laurier, etc.) ramenĂ©es par les anciennes colonies. Focus sur cette cuisine qui peine Ă  s’imposer en dehors de ses frontiĂšres, mais qui vaut largement le dĂ©tour !

Quid de la cuisine Portugaise

Lorsqu’on parle de cuisine Portugaise, on pense directement Ă  une cuisine traditionnelle et familiale. C’est une cuisine aromatisĂ©e avec des couleurs gaies et vives qui jongle parfaitement entre les saveurs et les Ă©pices.

Un repas classique portugais rĂ©vĂšle des ingrĂ©dients de tous ces territoires. La cannelle du monde Arabe est utilisĂ© pour relever les incontournables pĂątisseries portugaises. Les pommes de terre, les tomates, l’oignon et l’ail du Nouveau Monde sont prĂ©sents dans la majoritĂ© de recette de cuisine portugaise.

Les Maures ont aussi contribuĂ© par l’apport d’agrumes dans le pays, Ă  savoir les oranges, les citrons, etc. Ceux-ci enrichissent et rehaussent le goĂ»t de nombreux plats Ă  base de poisson et de viande. Il faut savoir que les Maures sont les gĂ©niaux inventeurs de la cataplana, un plat typique du Sud, qui doit son nom Ă  un tajine en cuivre.

Quelles sont les denrées qui définissent le Portugal ?

Petiscos et hors-d’Ɠuvre

Les petiscos ou tapas portugaises sont prises au dĂ©but du repas pour ouvrir l’appĂ©tit. Ceux-ci comprennent de la charcuterie (pĂątĂ©), des olives, des assiettes de fruits de mer, des pasteles de balcalhau, du fromage de chĂšvre, des croquetes de carne, des escargots et des petites salades de lĂ©gumes qui sont livrĂ©s avec une corbeille de pain. La variĂ©tĂ© de ces petiscos dĂ©pend du restaurant. Certains restaurateurs proposent Ă©galement Ă  leur clientĂšle une entrĂ©e cuisine portugaise comme les lĂ©gumes grillĂ©s avec un soupçon d’huile d’olive, la sopa de lĂ©gumes ou la salade de poulpe.

Les viandes

Le cardo verde, qui n’en a jamais entendu parler ? C’est une soupe de choux galiciens Ă©mincĂ©s et de pommes de terre avec des saucisses en rondelles lĂ©gĂšrement poivrĂ©es. Ce plat cuisine portugaise est originaire du Nord et connaĂźt un immense succĂšs au niveau national.

La viande de porc est la plus rĂ©pandue et la plus prisĂ©e au Portugal. LeitĂŁo (cochon de lait), costeletas (cĂŽtes), lombo (filet), febras (tranches)… Il y en a pour tous les goĂ»ts ! Le plat emblĂ©matique « carne de porco alentejana » est une recette Ă  base de filet de porc cuit Ă  l’étouffĂ©e avec des palourdes, des baies de poivron rouge, de l’ail, de l’huile d’olive, de la coriandre et du saindoux.

Les autres classiques à ne pas oublier sont le bife à Portuguesa (steak servi avec une portion généreuse de frites et des tranches de bacon), le frango no churrasco (poulet cuit à la braise), le frango piri (poulet grillé enduit de sauce) et le cabrito (viande grillée). Le tout est à consommer avec du pain broa de milo et un verre de vinho verde !

Lors des pĂ©riodes hivernales, les rĂ©sidents prĂ©parent le cozido Ă  Portuguesa. Il s’agit d’un potage de type « ragoĂ»t », oĂč on y assortit un grand nombre d’ingrĂ©dients. Il peut se consommer froid ou chaud.

Les poissons

La morue ou le bacalhau est la star incontestée de la cuisine Portugaise. Elle se prépare de mille et une façons. Séchée ou salée, en gratins, à la crÚme comme le Bacalhau com natas ou frite en beignets, il y en a pour toutes les envies !

Hormis la morue, les Portugais sont Ă©galement friands de fruits de mer et de poissons, grillĂ©s ou en caldeirada, c’est-Ă -dire un pot-aux-feux qui se cuisine selon chaque rĂ©gion portugaise.

Les plats Ă  base riz

Les nourritures à base de riz sont trùs copieuses. Elles sont identiques aux paellas espagnoles et aux arroces. L’arroz de marisco est un classique portugais. Il s’agit du riz aux fruits de mer. On le retrouve le plus souvent dans les restaurants et les villes sis au bord de la mer.

Dans la gastronomie Portugaise, la cuisson de la morue prĂ©sente des similaritĂ©s : assado na brasa, bacalhau cozido, a gomes de sĂ  et le bacalhau Ă  bras. On retrouve les mĂȘmes ingrĂ©dients : de la pomme de terre hachĂ©e, des oeufs, des olives noires, de l’ail, du persil et des oignons dans ces diffĂ©rentes recettes.

Attention, il ne faut pas confondre l’arroz de marisco avec l’açorda de mariscos. Ce dernier est une sorte de panade prĂ©parĂ©e avec de l’huile, des clovisses, des Ɠufs, des palourdes, des crevettes, de la coriandre, des Ă©pices et de l’ail.

Les différentes boissons portugaises

Le vin

Les vins portugais ont gĂ©nĂ©ralement un taux d’alcool plus Ă©levĂ© que les vins d’origine française. La plupart de ces vins disposent d’une « appellation d’origine ». La production diffĂšre en fonction des rĂ©gions et de la taille des exploitations.

En Estremadura est la premiÚre région productrice de vins. Notamment pour les vins blancs qui se savourent au tùte-vini.

La région du Nord (Minho et Douro) est le producteur du vinho verde et du vinho maduro. Le vinho verde est un vin pétillant et léger qui est bu au printemps. Il se décline sous plusieurs coloris : rosé, blanc, rouge foncé.

La rĂ©gion du Douro donne les vins les plus puissants en termes de goĂ»t. C’est de lĂ  que provient le vin de Porto qui se divise en 2 grandes familles : le blend et les rĂ©coltes uniques.

La région du Dão produit du vin rouge léger et fruité.

La région du Bairrada se caractérise par les vins de table qui sont corsés, riches et subtilement parfumés.

La rĂ©gion de l’Alentejo dĂ©tient des vins typĂ©s et jeunes, fruitĂ©s et trĂšs alcoolisĂ©s, pour ne citer que le vin rouge-violet et le vin blanc (vidigueira).

Autres boissons alcoolisées

  • La ginja : elle est bue dans les cafĂ©s ou ginjinhas Ă  Lisbonne. Cette boisson est prĂ©parĂ©e avec des griottes.
  • Le Brandy Mel : c’est un apĂ©ro oĂč on retrouve un mĂ©lange sirupeux Ă  base de miel et de brandy.
  • L’eduardinho : il s’agit d’un apĂ©ro Ă  base d’absinthe, mais en trĂšs petite quantitĂ©.
  • Le moscatel : c’est un vin blanc doux et dorĂ© qui se consomme en apĂ©ritif. Il peut Ă©galement servir de dessert dans la rĂ©gion de SetĂčbal au Sud de Lisbonne.
  • La liqueur BeirĂŁo : il s’agit d’une liqueur nationale Ă  bas d’anis et d‘herbes.
  • L’amarguinha ou l’amĂȘndoa amarga : c’est un liqueur douce Ă  base d’amande amĂšre.

Le café

Les portugais vouent une passion sans égale pour le café, que ce soit avec ou sans lait. Sur le territoire, ce breuvage se décline sous différentes formes. Les Portugais grands buveurs de café en boivent à tout moment, tout au long de la journée.

Les desserts

Les desserts portugais sont le plus souvent Ă  base d’Ɠufs. Le leite-creme est un flan agrĂ©mentĂ© d’un caramel dur. Ce dessert cuisine portugaise fait partie des plats les plus populaires au Portugal. Viennent s’ajouter Ă  cela Ă©galement les pasteis de nata (tartelette dont l’intĂ©rieur est du flan), l’arroz-doce (gĂąteau de riz), le queijadas de Sintra et les Bolas de Berlim.

Parmi les pùtisseries portugaises les plus connues, le mille-feuille est le préféré des touristes. Il se déguste non pas en fin de repas, mais au cours de la journée ou au petit-déjeuner. La partie entre les pùtes feuilletées est comparée à du marshmallow. Celle-ci est tendre, colle aux papilles et explose en bouche.